World Press Photo 2016 par Bénédicte Santoire

Photographies

Encore une fois, pour la 11e année consécutive, Montréal accueille le fameux World Press Photo 2016, prestigieux concours de photographie professionnelle. Cette exposition présentée à travers le monde regroupe les meilleures photos de l’année 2015. Cette année, le World Press n’échappe pas à sa mission en nous présentant des photos toutes aussi déchirantes les unes que les autres. Les photos issues du tremblement de terre au Népal, la dictature de la Corée du Nord, la pollution inquiétante en Chine, les survivants de crimes de guerre, les fusillades policières dans les favelas de Rio de Janeiro, les victimes de Boko Haram de l’Afrique de l’Ouest, le trauma sexuel militaire des soldates américaines, la violence raciale policière et le braconnage cruel et destructeur des éléphants nous rappellent tous la dure réalité de la condition humaine. Elles nous permettent de mieux comprendre le monde autour de nous. Cette année, une attention particulière est portée à la crise des réfugiés Syriens, dans leur départ, leur traversée, leurs défis et tous les risques pris dans l’espoir d’une nouvelle vie.

Dans cette exposition, le spectateur peut observer, bouleversé, les désastres et les beautés de notre ère. Effectivement, le Word Press Photo présente aussi des photographies belles à pleurer : des enfants Brésiliens qui se baignent et semblent tomber du ciel, un club de soccer des survivants de l’Ebola, un couple vivant leurs derniers mois ensemble dans leur combat contre le cancer, des moments de tendresse entre deux femmes amoureuses, vivant leur grossesse ensemble.

Autres expositions

En addition aux photos gagnantes du concours international, des expositions de diverses natures sont présentées au deuxième étage. Oxfam-Québec présente À la recherche des millions perdus qui nous invite à en apprendre davantage concernant la lutte contre les paradis fiscaux et Si vous aviez 1 milliard de dollars pour lutter contre la pauvreté et les inégalités, qu’en feriez-vous ? Cette dernière illustre le travail de l’ONG et de l’équipe humanitaire dans le combat de la pauvreté dans les pays sous-développés, comme Haïti et le Bénin. Avec de grands cylindres et des balles, les visiteurs sont invités à en placer une dans les cylindres Éducation, Droit des femmes et des enfants, Environnement ou Santé. Également, la réalisatrice et auteure Anaïs Barbeau-Lavalette, le photographe Guillaume Simoneau et l’organisme AnthropoGraphia nous montre le fruit de leur projet, Je ne viens pas de l’espace, qui illustre leur rencontre avec des réfugiés syriens nouvellement arrivés à Montréal. Finalement, un espace est réservé à Radio-Canada et ses correspondants internationaux ainsi qu’au Festival du Nouveau Cinéma et ses courts-métrages.

Photo de l’année

Chaque année, l’équipe du World Press Photo doit choisir parmi des dizaines de milliers de clichés de photographes professionnels et photojournalistes issus des quatre coins de la planète. Cette année, la photo gagnante est celle du photographe Australien Warren Richardson (Image à la Une de l’article). Celle-ci, à la fois bouleversante et troublante, illustre un père qui passe son jeune enfant à travers des fils barbelés à la frontière Serbo-Hongroise, près de la ville de Röszke. Cette photo nous pousse à réfléchir au drame humain, à l’espoir et aux choix déchirants que doivent prendre les Syriens, dans l’espérance d’une nouvelle vie.

Il est pertinent de s’intéresser au choix du noir et blanc dans cette photo. En regardant les détails techniques de l’image (1/5, F1.4 et ISO6400), on peut comprendre que le noir et blanc n’était pas un choix esthétique ou un désir d’effet dramatique, mais plutôt une nécessité. En effet, avec ces réglages, on peut déduire que la photo était trop bruitée et obscure pour la garder en couleur.

Réflexions

En tant qu’étudiante en psychologie, il est certain que j’accoure au WPP chaque année. Il est un devoir pour moi de prendre connaissance de mes privilèges occidentaux. Je ne peux m’empêcher de m’émouvoir devant ces photos et leur contenu douloureux, mais aussi de m’émerveiller devant les beautés de ce monde. Il y a des photos difficiles à regarder, comme celle du père qui berce, pour la dernière fois, le corps de sa jeune fille meurtrie par un bombardement aérien, ou bien un homme gisant au sol, tué par des gangs du Honduras.

Dans notre société moderne, avec la surabondance d’informations et d’images disponibles en format numérique, il est facile que beaucoup de faits puissent nous échapper (ou qu’on veuille les ignorer pour ne pas trop perturber notre confort mental). En faisant une exposition annuelle, avec des images imprimées, WPP permet de consacrer plus d’attention sur certaines nouvelles importantes, de mettre en lumière des événements qui ont changés notre tissu social au courant de l’année.

Ces reportages suscitent en moi de multiples réflexions et des milliers de questions se bousculent dans ma tête : où va l’être humain ? Est-il trop tard pour sauver les dégâts désastreux de l’activité humaine sur l’environnement ? Que se passe-t-il quand nos besoins physiques et psychologiques de base sont déniés ? Comment le cerveau gère-t-il des traumatismes aussi importants ? Quelles sont les limites de la violence et de l’horreur ? Qu’est-ce que le bonheur ? Ces photos nous font réfléchir aux enjeux mondiaux comme la pauvreté, la pollution, l’exploitation des humains au travail, ainsi qu’aux problèmes contemporains tels que la violence policière raciale et les inégalités sociales. Bref, elles nous rappellent ce que c’est, qu’être humain.

Le World Press Photo est présentée au Marchée Bonsecours, du 31 août au 2 octobre 2016.

Nepal03

Daniel Berehulak – Après le tremblement de Terre au Népal

©+Sergey+Ponomarev+-+Reporting+Europe's+Refugee+Crisis+01.jpg

Sergey Ponomarev – Réfugiés en Europe, Île de Lesbos (Grèce)

©+Mário+Cruz+-+Talibes,+Modern-day+Slaves+02.jpg

Mário Cruz – Talibés, esclaves des temps modernes (Sénégal)

 

 

Références

http://www.worldpressphoto.org/collection/photo/2016/spot-news/warren-richardson

http://www.lapresse.ca/arts/arts-visuels/201609/03/01-5016993-world-press-photo-lhomme-dans-lunivers.php

http://www.worldpressphotomontreal.ca/#info

http://www.worldpressphoto.org/collection/photo/2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s