Une nouvelle murale pour le café Math-Info par Lyanne Levasseur en collaboration avec Rocio Perez

Au début du mois, le 4 octobre dernier, avait lieu un évènement spécial pour trois élèves du Cégep Marie-Victorin. Effectivement, un vernissage s’est tenu au café Math-Info, situé au pavillon André Aisenstadt, en l’honneur d’une toute nouvelle murale, résultant des heures de dur labeur de Jasmine Lalonde, Kevin Rameau et Kayla Stacy Brousseau. Ils ont réalisé cette œuvre sous la supervision de Rocio Perez, finissante au baccalauréat bidisciplinaire alliant psychologie et psychoéducation et avec l’assistance de Linzi Shang, diplômée du baccalauréat en psychologie.

C’est en fait au courant de l’été dernier que ces étudiants en arts visuels ont pu concrétiser leur désir de vivre une expérience de travail professionnelle en équipe. Pour Rocio Perez, ce projet comporte plusieurs buts : « Il permet à la fois de valoriser leur expertise afin d’améliorer leurs chances de poursuivre des études postsecondaires, mais aussi d’encourager et de les motiver à entreprendre un projet d’envergure. C’est une bonne façon de susciter leur intérêt, d’augmenter leur motivation scolaire, car c’est intimement relié avec le marché de l’emploi qu’ils souhaitent intégrer plus tard. »

Lorsqu’interrogés sur leurs motivations initiales qui les ont poussés à s’impliquer, les élèves m’expliquent que c’est à la suite d’un concours de sculpture sur neige auquel ils ont participé en tant que coéquipiers. Ils étaient donc à la recherche de nouveaux défis à relever : « La murale nous semblait une bonne occasion de pouvoir revivre l’expérience du travail d’équipe, mais sous un autre médium. »

Ensuite, à propos de leur expérience de manière plus précise, ils répondent de concert que l’élément qu’ils ont le plus aimé est véritablement le fait de peindre sur un mur. Étant donné que c’était la première fois, ils n’ont pas trouvé la tâche aisée, mais ils étaient ravis de pouvoir « découvrir un nouveau support de travail », de se familiariser avec une nouvelle texture, très différente de celle qu’on retrouve avec une toile ou du papier. Par ailleurs, ils ajoutent que cela fut une opportunité pour ce qui est de leur développement artistique : « On a appris comment mieux combiner nos idées pour n’en faire qu’une! »

Ainsi, selon eux, les observateurs pourront observer que la murale est plutôt colorée, donnant ainsi vie au café et laissant place à la lumière, et l’ajout d’animaux en papier saura éviter à ceux et celles qui la contempleront d’éprouver des symptômes dépressifs pendant le mois de novembre! En somme, le trio dit avoir travaillé ensemble pour la plupart des tâches : « Si l’un de nous commençait quelque chose, et qu’il ou elle n’était pas capable de l’accomplir, la personne travaillait sur autre chose pendant que quelqu’un d’autre étant plus à l’aise à la tâche le finissait pour nous. » Ils en ressortent avec beaucoup d’inspiration et une forte valorisation de l’entraide.

Il ne fait pas de doute qu’au terme de ce projet créatif, Rocio Perez et son équipe peuvent affirmer que c’est une mission accomplie, puisqu’à travers ce projet, on encourage le maintien scolaire et l’insertion en milieu de travail, de même que l’exploration et la réalisation de compétences personnelles, entre autres en organisation et en réalisation de projets d’envergure collaboratifs, sans oublier d’embellir l’environnement universitaire.

23191595_10155968025764446_875330650_o

Photo (de gauche à droite) :  Linzi Shang, Kevin Rameau, Kayla Stacy Brousseau, Jasmine Lalonde et Rocio Perez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s