Éditorial – Septembre : Commencer du bon pied

Chers nouveaux et chères nouvelles étudiant.e.s,

Je poursuis la tradition de ma collègue Audrey en vous souhaitant la bienvenue au baccalauréat en psychologie ou en neurosciences cognitives. J’espère que vous avez bien profité de vos vacances, de la semaine d’activités d’accueil et des activités d’intégrations… Car, comme vous vous en doutez, vous êtes sur le point d’entreprendre des études exigeantes, d’autant plus si vous souhaitez accéder au doctorat. C’est pourquoi, en ce début de session, je me permets de développer davantage sur certains points chauds :

A) La cote universitaire :

Il est vrai que, pour poursuivre à l’Université de Montréal aux cycles supérieurs, la cote du dernier admis semble être plutôt élevée. Par contre, si la maîtrise ou le doctorat vous intéresse, je vous suggère de ne pas vous y limiter! Explorez, par exemple, les sites des profils offerts au doctorat à  l’Université de Sherbrooke, à l’UQAM, à l’UQTR et à l’UQO, de même que leur liste du corps professoral afin de connaître leurs intérêts de recherche et de trouver ce qui vous plaira.

Qui dit avoir une excellente cote universitaire, dit bien se préparer à la période de mi-session et de fin de session! C’est à vous de voir, selon vos divers engagements (emploi, vie sociale et familiale, bénévolat, etc.), le nombre de cours idéal. Personnellement, j’ai commencé à l’hiver, fait deux sessions à cinq cours, puis diminué à quatre cours par la suite pour terminer le baccalauréat en trois ans et demi (cette année!). À mon avis, l’important est de ne pas se surcharger et d’y aller par étapes. Sachez qu’il y a plusieurs options de cheminement, entre autres l’opportunité de prendre des cours offerts à l’été dont les horaires sont généralement affichés en hiver.

Ce qui est le plus regrettable en mi-session, c’est que, selon votre horaire, les quatre ou cinq examens puissent avoir lieu avant la semaine d’études (du 22 au 26 octobre). Au-delà de votre intérêt pour le contenu d’un cours, lequel a un impact important sur votre motivation, les échéanciers des plans de cours sont, à mon avis, un facteur à considérer lorsque vous magasinez vos cours dans le Centre étudiant. Vous pouvez toujours faire votre panier de cours à l’avance, attendre les détails au mois d’août (noms des professeurs ou des chargés de cours et les plans de cours) et modifier sans frais (avant le 19 septembre) ou avec frais (9 novembre) votre choix. N’oubliez donc pas de consulter le calendrier des dates importantes.

 

B) Le CV

1-Bénévolat : Nous avons une liste d’idées d’organismes communaires et de lignes d’écoute sur le blog!

2-Implication étudiante : C’est indéniablement un grand plus pour enrichir votre expérience universitaire qui, selon moi, ne devrait PAS se limiter à assister à vos cours!

Idées :

  • Postes d’exécutifs junior ou senior au sein de AGEEPUM (en élections à la prochaine Assemblée Générale)
  • Bénévole au Café Le Psychic (lorsqu’il réouvrira après les rénovations!)
  • Chroniqueur/chroniqueuse ou correcteurs/correctrices dans L’Amnésique
  • Poste d’ambassadeur de la rentrée pour la semaine d’accueil des nouveaux étudiant.e.s à l’UdeM (automne, hiver, à l’année)
  • Comité organisateur des activités d’intégrations de l’AGEEPUM (2e année)
  • Comité du bal de l’AGEEPUM (3e année)

3-Expérience en recherche : Après avoir réussi des cours de première année préalables comme analyses quantitatives (PSY1004) et Méthodologie scientifique 1 (PSY1006), vous augmentez vos chances d’être sélectionné.e.s comme assistant.e.s de recherche au sein des laboratoires universitaires. Différentes offres circulent dans les groupes Facebook :  Psychologie UdeM 2018-2019 et UQAM-Psycho. Vous pouvez aussi vous abonner aux alertes-emplois du CÉSAR et recevoir des offres par courriel. Enfin, n’hésitez pas à vous informer directement auprès des laboratoires et des professeurs par courriel.

Sur ce, je vous encourage à vous investir dans vos études tout en gardant en tête de respecter vos besoins! Ne vous découragez pas et embarquez dans l’aventure à 100%. Vous ne le regretterez pas!

Lyanne Levasseur Faucher

Rédactrice en chef de L’Amnésique 2018-2019

Texte révisé par Arianne Mignault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s