AGÉÉPUM: découvrez le journal L’Amnésique

Entrevue avec L’Amnésique, le journal des étudiant.e.s de L’AGÉÉPUM

*

Présentez-nous votre comité (en général) et qu’est-ce que votre comité fait plus précisément? 

Le comité exécutif du journal étudiant L’Amnésique est chargé de publier régulièrement dans son journal des textes qui s’adressent et qui sont rédigés par des étudiant.e.s au baccalauréat, à la mineure ou à la majeure en psychologie et en neuroscience cognitive. Les textes peuvent être des poèmes, des entrevues, des textes scientifiques et plus encore, tant que les sujets touchent la psychologie et/ou la neuroscience cognitive. 

Le comité se charge de recruter les bénévoles, de tenir le contenu multimédia du journal à jour, d’approuver, de corriger et de publier les articles et de collaborer avec d’autres comités (dont le comité féministe) pour mettre sur pied des projets créatifs. 

Quels sont les différents rôles dans le comité? Quelles sont les tâches des différents rôles? Combien de temps par semaine cela prend par rôle? 

Pour ce qui est du comité exécutif de l’Amnésique, il y a 4 postes.

Premièrement, le.la rédacteur.rice en chef coordonne les activités du journal en assistant les bénévoles ainsi que les membres du comité exécutif de l’Amnésique dans leurs tâches. Iel s’occupe du budget, de recruter de nouveaux.elles bénévoles, de faire le suivi avec les bénévoles, de réviser les normes APA et l’écriture inclusive des textes, et de publier sur le site web. Ce poste peut prendre entre 5 à 15 heures par semaine.

Deuxièmement, le.la réviseur.e en chef s’occupe aussi de superviser le travail des bénévoles, plus particulièrement au niveau de la révision. Quand un texte est reçu, la personne chargée de la révision en chef s’occupe de jumeler le texte à un ou une réviseur.e, qui enverra ses corrections à la personne qui a écrit le texte. Une fois que les deux partis sont arrivées à une version finale, le ou la réviseur.e en chef s’assure que tout est en règles et qu’il n’y a plus de corrections à apporter aux textes. Iel s’occupe ensuite de classer les textes finaux  dans le Drive du journal et de rédiger un texte de présentation pour les articles. Selon le volume de textes reçus, ce poste peut nécessiter entre 3 et 15 heures par semaine.

Troisièmement, le.la directeur.rice du Webzine coordonne la publication du Webzine, une édition annuelle de l’Amnésique. Le Webzine comporte des textes des rédacteur.rice,s de thème libre. La personne qui s’en occupe se doit de faire un échéancier concernant la publication et le partager avec les gens qui y participent. Elle s’occupe de recruter des personnes qui seraient intéressées à écrire un article et d’accepter les sujets. Cette année, comme le Webzine était papier, nous avons procédé à des pré-commandes. C’est donc le ou la directeur.rice du Webzine qui s’en charge, tout comme le montage de l’édition. Finalement, cette personne s’occupe de la distribution du Webzine sur le campus.

Quatrièmement, le.la gestionnaire de communautés coordonne l’activité des réseaux sociaux. Iel doit tenir actives les pages Facebook et Instagram avec du contenu d’actualité, en plus du contenu du journal. Iel doit aussi utiliser Canva pour créer du contenu pour les réseaux sociaux. Ce poste peut prendre entre 2 et 5 heures par semaine.

En équipe, nous nous entraidons souvent quant à nos tâches et nous prenons souvent les décisions ensemble. L’équipe décide ensemble si un texte est approuvé ou refusé. Nous décidons aussi ensemble des projets que nous voulons faire au cours de l’année. Des rencontres sont effectuées chaque mois entre les membres du comité exécutif du journal.  

Pour ce qui est des bénévoles, il y a 2 types de postes. Premièrement, les rédacteur.rice.s du journal sont des bénévoles qui écrivent des textes pour le journal. Pour être considéré.e.s comme rédacteur.rice.s, iels doivent écrire un texte à chaque deux mois. Deuxièmement, les réviseur.e.s sont celleux qui révisent les textes avant qu’ils soient publiés. Iels échangent avec les rédacteur.rice.s et suggèrent des modifications quant à l’orthographe, l’écriture inclusive, et même la formulation des phrases. Pour être considéré.e.s comme réviseur.e.s, iels doivent réviser un minimum de textes dans l’année, soit un seul pour la session d’hiver 2022.

Qui peut s’impliquer?

Toustes les étudiant.e.s faisant partie de l’AGÉÉPUM. Donc, les étudiant.e.s en psychologie et en neuroscience cognitive au premier cycle à l’Université de Montréal. Iels n’ont pas besoin d’avoir d’expérience dans un journal étudiant. Iels peuvent avoir un poste au sein du journal, donc être rédacteur.rice ou réviseur.e, ou être rédacteur.rice ponctuel.le. Ce dernier poste comprend d’écrire un texte ou plus pour le journal, mais sans faire partie concrètement du journal. 

Pourquoi les étudiant.e.s devraient s’impliquer dans votre comité? 

D’abord parce que plein de formations sont offertes, comme les formations de rédaction, de correction et d’écriture inclusive. De plus, pratiquement toustes les étudiant.e.s peuvent participer en écrivant ou en corrigeant des textes, ce qui est un avantage puisque cela est moins stressant que de faire partie de l’exécutif, pour celleux qui désirent faire de l’implication ponctuelle. Ensuite, quiconque remplit son mandat a droit à une lettre de référence attestant son implication, ce qui est très bon pour votre CV étudiant et académique! L’implication étudiante est vraiment un plus pour compléter une candidature aux cycles supérieurs. Enfin, de nouvelles connaissances et du plaisir seront certainement au rendez-vous!

Quels sont les avantages de faire partie de ce comité?

Un des avantages de l’Amnésique serait probablement la collaboration au sein de l’équipe. Les échanges entre les rédacteur.rice.s et réviseur.e.s sont très stimulants et enrichissants. De plus, comme l’Amnésique est un comité datant de plusieurs années, la charge de travail et les tâches à faire sont très claires et bien définies ; on sait à quoi s’attendre et il n’y a pas de surprise. C’est un comité bien encadré et qui répond aux besoins de toustes ses membres. Un autre avantage serait de pouvoir partager le fruit de son travail avec ses proches, car les articles sont tous publiés sur le site Web.

Qu’avez-vous appris en vous impliquant dans ce comité?

Le fait de s’impliquer au sein du journal nous a fait apprendre sur le processus de rédaction et/ou de correction d’un texte, en plus d’avoir acquis des connaissances sur l’écriture inclusive et sur les normes APA, qui sont deux domaines de connaissances très utiles à la poursuite d’études universitaires. De plus, le sens des responsabilités, de l’organisation, de la débrouillardise et du leadership ont été des qualités que nous avons toutes développées en assez peu de temps. Nous n’avions pas le choix de fournir et d’être à la hauteur, car tout notre lectorat avait besoin de nous! C’est un comité très formateur et plus que stimulant!

Sur quelle plateforme peut-on vous retrouver?

Facebook: L’Amnésique

Instagram: amnesique.ageepum

Courriel: amnesique.ageepum@gmail.com

Site web: L’Amnésique https://amnesique.com/#:~:text=L’AMN%C3%89SIQUE%20%E2%80%93%20Journal%20des%20%C3%A9tudiant,de%20l’Universit%C3%A9%20de%20Montr%C3%A9al 

*

Les prochaines élections pour le comité se tiendront en mai 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s