Changement de programme – Par Agathe Bellemare-Lepage

L’université constitue souvent la dernière étape avant de pouvoir pratiquer le métier de nos rêves. Certain.e.s pourraient y avoir choisi un domaine simplement pour explorer, d’autres auront pensé à un programme en particulier depuis des années. Peu importe les raisons et les circonstances pour lesquelles nous y sommes, il peut arriver un moment où nous commençons à nous questionner sur notre choix. Certain.e.s réaliseront, après en avoir appris de plus en plus sur le métier, que la carrière désirée n’est finalement pas faite pour eux.elles. D’autres changeront tout simplement d’intérêt ou découvriront l’existence d’un programme qui correspond davantage à leurs désirs. Il peut être stressant de faire le grand saut, de tout délaisser et de recommencer dans un autre programme. Que l’on soit rendu au début de notre parcours ou vers la fin, il n’est jamais trop tard pour se réorienter. Plusieurs croyances peuvent nous venir à l’esprit lorsque vient le temps de prendre notre décision. En voici trois.

« Je vais prendre du retard par rapport aux autres »

Tout d’abord, il est important de souligner que le parcours académique n’est pas une course contre la montre, mais plutôt un cheminement personnel dont la durée diffère d’un.e étudiant.e à l’autre. Il serait donc faux de déduire que deux étudiant.e.s commençant leur programme universitaire respectif au même moment le finiront forcément en même temps aussi. De plus, les programmes universitaires diffèrent énormément, que ce soit en termes de durée ou d’accessibilité au marché du travail pour ses diplômé.e.s. Il est également important de ne pas perdre de vue que la plupart d’entre nous étudient pour exercer un métier pendant plusieurs années. Il peut donc être plus avantageux à long terme de rallonger un peu son parcours pour que nos futures journées de travail passent plus vite !

« Si je change de programme maintenant, je vais avoir perdu mon temps »

Il est normal de voir une réorientation de programme comme un changement drastique aboutissant en une perte de temps et d’argent. Toutefois, l’expérience et les connaissances accumulées persistent avec le temps et peuvent permettre d’élargir son bassin de connaissances et ses qualifications sur son curriculum vitae. L’expérience acquise permet aussi d’identifier plus précisément ses intérêts académiques personnels, puis de mieux réorienter son parcours. De plus, un individu qui change de programme a la possibilité d’accroître son cercle d’ami.e.s et de contacts professionnels, ce qui est favorable pour son éventuelle recherche d’emploi sur le marché du travail. Pareillement, la possibilité d’accréditation de cours pourrait permettre à l’étudiant.e d’avoir une charge de cours réduite, ce qui faciliterait davantage la transition de programme au niveau monétaire et temporel.

« Il vaut mieux continuer et terminer que d’arrêter »

Finalement, certain.e.s ont de la réticence à changer, car il.elle.s sentent qu’il.elle.s abandonnent. Sur ce point, il importe de faire une nuance. Pour un.e étudiant.e qui aime son programme, mais qui y éprouve de la difficulté et voudrait donc quitter, mon conseil serait avant tout de chercher de l’aide auprès d’un.e tuteur.trice, d’un.e professeur.e ou de camarades de classe. En revanche, si un.e élève perd intérêt dans son programme, il vaudrait peut-être la peine d’explorer ailleurs afin de possiblement obtenir un diplôme permettant de pratiquer le métier réellement désiré. De plus, rester dans un programme alors que la motivation n’y est plus pourrait résulter en une baisse de résultats scolaires et même devenir un obstacle au maintien d’une bonne santé mentale.

Bref, tout cela pour dire qu’il est légitime de ressentir toutes sortes d’émotions face à un gros changement comme celui-ci. Sachez que vous n’êtes pas seul.e.s. Il est normal de ne pas trouver exactement chaussure à votre pied du premier coup… même du deuxième ou du troisième coup. Si vous êtes dans cette situation, il peut être très favorable d’aller rencontrer un.e conseiller.ère d’orientation et de faire vos recherches. Vous pouvez aussi en parler aux autres, trouver des élèves qui sont passé.e.s par un changement de programme ou des étudiants.e.s qui sont dans un domaine qui vous intéresse. Prenez le temps de réfléchir et faites-vous confiance!

Révisé par Amélie Gilker Beauchamp

Une réponse sur « Changement de programme – Par Agathe Bellemare-Lepage »

  1. Ping: Le poison du charabia – Par Aby-Ève Massicotte – L'AMNÉSIQUE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s