La vie après le baccalauréat – Par Cynthia Avila

La vie après le baccalauréat, c’est tout un changement. Pour certain.es, c’est le début d’une carrière. Pour d’autres, c’est une période imprégnée d’inconnus. Devant la réalité de la vie adulte et du marché du travail, il est normal de se sentir un peu perdu.e. ou bouleversé.e. Tout ça, c’est temporaire. Certain.e.s décident de prendre une année sabbatique pour explorer leurs intérêts ou leurs buts dans la vie, pour voyager ou pour se recentrer sur leurs désirs et leurs buts. D’autres prennent leur courage à deux mains et se lancent sur le marché du travail. Selon Statistiques Canada, la situation des milléniaux.ales canadien.ne.s est meilleure en termes de valeur nette, mais est moins bonne lorsque l’on parle de dettes, en comparaison à celle des jeunes de la génération X (Heisz et Richards, 2019). En effet, bien que les milléniaux.ales représentent la génération la plus scolarisée, des questions planent quant à leur lenteur pour vraiment « commencer leur vie » (Heisz et Richards, 2019). Commencer sa vie peut prendre différentes formes selon ton histoire de vie. Pour certain.e.s, ça peut être de s’émanciper du nid familial, tandis que pour d’autres c’est de prendre des risques et prendre ses propres décisions, ou simplement de commencer un emploi relié à nos études. J’aimerais préciser ici l’importance de suivre son propre rythme, car les médias sociaux et la société en général pourraient porter un jugement ou mettre de la pression sur les jeunes pour qu’ils ou elles embarquent dans la rat race. Cette expression est employée par Robert Kiyosak, un célèbre entrepreneur et l’auteur de Rich Dad Poor Dad, pour illustrer le cercle dans lequel un être humain moyen se perd tel un rat dans une roue de laboratoire : se lever le matin, aller au travail, retourner à la maison, payer ses factures, dormir, recommencer le lendemain. En d’autres mots, c’est perdre des opportunités et expériences de vie, car la personne passe la majorité de son temps à l’échanger contre un salaire pour payer ses dettes et factures (Kiyosaki, 1997). Comment savoir si tu es coincé.e dans la rat race ? C’est simple. Si tu vas travailler dans le seul but de recevoir une rémunération monétaire pour assumer tes dépenses quotidiennes et payer tes dettes, tu es dans la rat race.

Par contre, nous sommes tous et toutes différent.e.s. Nous avons différentes aspirations, différentes histoires et différents parcours. L’un n’est pas meilleur qu’un autre. Toutefois, si tu es comme moi, les finances deviennent une préoccupation imminente lorsqu’on se lance sur le marché du travail. Si tu es comme moi, on ne t’a pas appris à faire tes impôts, à tenir une maison, à acheter une propriété, à investir ton argent, à te préparer à la retraite, etc. Dans cet ordre d’idée, en finissant mon baccalauréat, j’ai décidé de m’éduquer sur les finances personnelles. C’est encore un processus en cours, car il y en a tellement à apprendre!

J’aimerais partager certaines lectures pouvant t’aider à t’organiser et à planifier ton avenir en fonction de tes ambitions. Parmi mes lectures, il y a Rich dad poor dad par Robert Kyosaki, Think like a monk par Jay Shetty et The 4-hour work week par Tim Ferris. Ces auteurs offrent divers conseils et notions portant sur les finances et sur la croissance personnelle et spirituelle à travers leurs écrits, leurs blogs et leurs vidéos motivationnelles qu’on peut retracer sur YouTube.

Étant jeune adulte, se préoccuper de ses finances est tout à fait légitime, particulièrement lorsqu’on a des dettes. Les finances peuvent représenter une source de maux de tête et d’anxiété, car, pour plusieurs, ce ne leur fut pas enseigné. Puisque le système d’éducation a manqué de nous préparer à la vie adulte, il est impératif de s’éduquer sur ses finances personnelles pour profiter des bénéfices d’être adulte au Québec. Parmi les sources potentielles de revenus, on retrouve les marchés boursiers. Bien qu’ils offrent des avenues intéressantes, avant de se lancer, il importe de s’informer quant à leur fonctionnement puisqu’ils ne sont pas sans risques. Par exemple, il existe différents moyens d’investir son argent : les actions, les options, les cryptomonnaies, les fonds mutuels, etc. Des ressources telles qu’Investopedia (https://www.investopedia.com/terms/s/stockmarket.asp) offrent une panoplie d’informations pour les personnes désirant s’éduquer financièrement.

Peu importe ce que tu décides de faire, te lancer dans ton indépendance et vivre dans ta demeure avec de nouvelles responsabilités et de nouveaux défis, ou bien rester chez tes parents pour économiser ou pour profiter du confort du foyer familial, ce sont toutes les deux des possibilités. Au final, finir ton baccalauréat est une source de fierté. C’est une étape marquant la fin et le début d’un nouveau défi. À toi de décider où tu vas, ce que tu veux faire de ta vie. L’essentiel c’est d’être capable de trouver qui tu es et savoir déterminer ton propos dans ta vie, ton objectif qui guide tes actions.

Révisé par Mélissandre Leblanc


Références

Ferris, T. (2007). The 4-hour workweek. Harmony Books.

Heisz, A. et Richards, E. (2019, 18 avril). Bien-être économique des générations de jeunes Canadiens : les milléniaux sont-ils en meilleure ou en moins bonne situation que les autres ? Statistique Canada. https://www150.statcan.gc.ca/n1/fr/pub/11-626-x/11-626-x2019006-fra.pdf?st=RNY-VFi-

JESHOOTS.COM. (2018, 21 janvier). [image en ligne]. Unsplash. https://unsplash.com/photos/-2vD8lIhdnw

Kiyosaki, R. (1997). Rich dad poor dad. Warner Books Ed.

Shetty, J. (2020). Think like a monk: Train your mind for peace and purpose everyday. Simon & Schuster.


À lire

La voie du succès – Par Shany Girouard

Contribuer à travers son séjour au baccalauréat en psychologie : Par où commencer ? – Par Benjamin Chabot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s