Ce qu’un prénom peut nous révéler sur son.sa porteur.euse – Par Dorothée Morand-Grondin

À quoi ressemble Charlotte ? Nicolas ? Diane ? Assurément, nous nous créons tous.tes une image plus ou moins détaillée d’un.e individu.e lorsque nous ne faisons qu’entendre son prénom (pensez aux pauvres Karen de notre époque). Ce prénom, parmi bien d’autres facteurs, nous aide à former une première impression en inférant certaines caractéristiques à son image. Ainsi, le simple prénom d’un.e individu.e peut nous en dire beaucoup sur son.sa porteur.euse. Mais sur quoi nous basons-nous pour faire ces inférences ? Avant toute chose, il est à mentionner qu’il est assez universel de porter un prénom, même si les traditions entourant cette pratique changent selon la culture (Jarrett, 2021). Dans notre société, ce choix est généralement établi par les parents et fait partie du processus de création d’une famille. Les prénoms sont innombrables, et c’est une des premières choses qui nous distingue socialement en nous identifiant en tant qu’individu.e, souvent même avant notre naissance. Ainsi, notre prénom contribue fondamentalement à notre individualité et notre conception de soi, particulièrement en relation avec autrui (Jarrett, 2021). Voyons ensemble certaines caractéristiques des prénoms qui nous donnent des indices sur celui.celle qui le porte. 

L’origine

Premièrement, notre prénom donne à.au la percevant.e de l’information concernant notre origine ethnique, simplement par sa consonance (Jarrett, 2021). Par exemple, essayez d’inférer l’origine de François, James et Zuri. En ayant une idée de l’origine culturelle de l’individu.e, il devient plus facile d’inférer des caractéristiques comme certaines croyances, la religion, l’apparence physique, la langue maternelle et d’autres caractéristiques culturelles. Évidemment, cette distinction réside purement en des stéréotypes, mais en tant qu’humain.e.s qui ne supportent pas l’incertitude, ces inférences que nous réalisons sans cesse nous permettent d’assumer certaines caractéristiques par un processus très ancré en nous. Par exemple, après les incidents tragiques du 11 septembre 2001 aux États-Unis, les individu.e.s portant un nom à consonance arabe étaient moins susceptibles de se voir accorder une entrevue professionnelle que leurs pairs aux noms à consonance caucasienne (Jarrett, 2021). Cela démontre que notre prénom affecte inévitablement la façon dont nous sommes perçu.e.s et traité.e.s par notre entourage par le biais de stéréotypes sociaux (Jarrett, 2021). 

La popularité

Dans une culture et une époque fixe, les prénoms donnés varient en désirabilité sociale, traduit par la fréquence à laquelle ils sont donnés par année. Selon Leirer et al. (1982), la désirabilité sociale du prénom corrèle positivement avec la popularité. Cela pourrait être expliqué par notre tendance, en tant qu’êtres humains, à aimer la simplicité (Berman, 2018). Dans une étude de 1980 menée par Garwood et al. (citée dans Hassebrauck (1980)), les participant.e.s ayant des prénoms plus populaires étaient jugé.e.s comme ceux.celles étant les plus attirant.e.s physiquement. Toutefois, le prénom n’est immanquablement pas le facteur le plus proéminent dans la détermination de la perception de la beauté, et pourrait se révéler être une variable tierce. Par exemple, les porteur.euse.s de prénoms plus populaires ont généralement plus confiance en eux.elles, ce qui pourrait découler en une meilleure apparence (Hassebrauck, 1980). De leur côté, les individu.e.s ayant un prénom moins populaire sont plus à risque de rejet et de difficultés sociales (Asbury, 2015; Jarret, 2021). Cependant, ces prénoms peuvent également avoir certains avantages, comme contribuer à l’individualité, la créativité et l’ouverture d’esprit. En effet, ceux.celles portant un prénom plus rare ont une probabilité plus élevée d’occuper un emploi non-usuel comme directeur.rice de film ou artiste (Jarret, 2021). 

La familiarité

La familiarité d’un prénom concerne la perception formelle ou informelle de celui-ci. Sur ce, les prénoms peuvent être divisés en deux groupes : les noms formels et les noms familiers. Par exemple, Charles serait un nom formel, alors que Charlie en serait sa forme familière, bien qu’il s’agisse d’un prénom en soi. Dans certains cas, la nomination choisie par l’individu.e va dépendre du contexte, par exemple lors des interactions formelles (Charles) ou entre ami.e.s (Charlie). Ainsi, certain.e.s personnes peuvent avoir un attachement plus profond à leur surnom, c’est-à-dire qu’ils.elles s’y identifient davantage. En tant qu’observateur.rice, nous pouvons inférer certaines caractéristiques d’un.e individu.e qui se présente selon un prénom formel ou familier. Leirer et al. (1982) ont démontré que les individu.e.s ayant un nom plus formel (ou préférant se faire appeler ainsi) sont moins extraverti.e.s, plus consciencieux.ses, plus stables émotionnellement et plus cultivé.e.s que ceux.celles qui s’identifient à un prénom plus familier. Bref, nous aurions une conception distincte des individu.e.s qui se présentent sous un nom formel ou familier. 

Aimer ou non son prénom

Les individu.e.s qui n’apprécient pas leur prénom sont, de manière générale, plus susceptibles de souffrir de capacités d’adaptation psychologique moindres. Cela pourrait s’expliquer par un manque de confiance en soi dû au mépris de leur nom (ne pas aimer son nom influencerait la valeur accordée au soi), ou un mépris de leur nom dû à un manque de confiance en soi (un manque d’accord de valeur au soi influencerait à ne pas aimer son nom, étant une partie du concept de soi). Par exemple, certain.e.s individu.e.s vivant du rejet au cours de leur vie pourraient potentiellement être amené.e.s à ne pas aimer leur prénom. Bref, un prénom qui n’est pas apprécié par son.sa porteur.euse peut éventuellement pencher vers des tendances de rejet et de manque de confiance en soi, et vice-versa. (Jarrett, 2021)

La perception partagée du prénom

De nombreuses études ont démontré que notre prénom est associé à notre apparence physique future. En fait, soumis.e.s à une banque de visages, les participant.e.s de l’étude de Frank (2019) étaient en mesure d’associer le bon visage au bon prénom plus précisément que ce qui résulterait du hasard. Toutefois, cet effet n’est pas démontrable à la naissance, ce qui peut nous laisser penser que notre prénom influence notre apparence plutôt que notre apparence influence le prénom donné à la naissance. Ainsi, certains facteurs comme la personnalité et la conception de soi influencent notre physique (Livni et Werber, 2017). En retour, nos traits physiques influencent la façon dont les autres nous perçoivent, ce qui, encore une fois, affecte la façon dont nous nous sentons et nous percevons nous-mêmes, et ainsi de suite (Livni et Werber, 2017). Bref, notre prénom est un contributeur au développement de notre identité, de nos comportements et de nos choix (Goldenberg et al., 2017), ce qui contribue alors aux stéréotypes associés aux prénoms. Toutes les caractéristiques associées aux prénoms mentionnées et expliquées précédemment découlent d’une conception partagée des facteurs qui y sont associées, c’est-à-dire d’un schéma commun à l’intérieur d’une même société à une époque donnée. Encore une fois, pensez aux Karen, qui, il n’y a pas si longtemps, avaient encore la vie tranquille. 

Des individu.e.s portant un prénom en particulier, face aux croyances et comportements attendus d’autrui face à ce prénom, pourront développer certaines caractéristiques en s’ajustant à ces attentes, comme des comportements, expressions faciales, allures, postures et autres caractéristiques particulières (Frank, 2019). Il s’agirait alors d’une prophétie auto-réalisatrice associée aux schémas cognitifs partagés en ce qui concerne la représentation des porteur.euse.s de prénoms. Ainsi, cette relation existante entre notre prénom et les attentes d’autrui face à celui-ci continue de nous influencer tout au long de notre vie, ce qui peut amener des individu.e.s portant le même prénom à développer certaines caractéristiques en commun, contribuant au maintien des stéréotypes qui y sont associés (Frank, 2019). En effet, de nombreuses études soutiennent qu’une corrélation existe entre le prénom et le concept de soi (Asbury, 2015), c’est-à-dire qu’on adopte une étiquette sociale associée à notre prénom (Goldenberg et al., 2017). Ainsi, qu’on le veuille ou non, chaque prénom est associé à certains modèles comportementaux et/ou apparences physiques. Face à cette impression presque pré-faite par rapport aux prénoms, il devient difficile de ne pas en accorder de l’importance. En effet, nous nous approprions cette représentation que les autres se font de nous, ce qui affecte en retour notre façon d’agir et même notre propre conception de soi.

En bref

Finalement, nous pouvons voir que de nombreuses caractéristiques de notre prénom influencent la façon dont nous sommes perçu.e.s par autrui. En retour, cela influence la façon dont nous agissons. Une attention particulière est à porter ici, puisqu’il faut bien savoir que deux individu.e.s partageant le même nom n’auront pas nécessairement la même personnalité! Il ne s’agit que de tendances, et le prénom n’est qu’une parmi une multitude de variables qui influencent qui nous sommes. Sur ce, si le sujet vous intéresse et que vous désirez scruter plus en détails ce phénomène, je vous conseille le livre « Le pouvoir des prénoms » par Anne-Laure Sellier qui l’aborde plus en profondeur. Les éléments cités ne sont que quelques-uns parmi de nombreuses influences que notre prénom exerce sur qui nous sommes. Notamment, le prénom peut révéler d’autres aspects, comme les tendances de personnalité des parents qui ont choisi ce prénom comme leur extravagance, leur originalité ou un côté plus conventionnel. Et vous, que pourrait-on dire de votre prénom ?

Texte révisé par Camille Simard

Références

Asbury, K. (2015, 16 novembre). What’s in a name: Studies show names influence personality, careers. The DA online. https://www.thedaonline.com/opinion/columns/what-s-in-a-name-studies-show-names-influence-personality-careers/article_8284b1e0-8c25-11e5-9ead-1fb52db4ec92.html 

Berman, R. (2018, 24 avril). How your name impacts your love life and your career. Big Think. https://bigthink.com/surprising-science/the-name-of-kates-and-wills-3rd-child-has-us-thinking/

Frank, N. (2019, 15 octobre). How Our Name Affects Our Personality, Appearance and Who We Become. Medium. https://medium.com/mental-gecko/how-names-affect-our-personality-appearance-and-who-we-become-a06c147c1165 

Goldenberg, J., Mayo, R., Rosenfeld, N., Sellier, A.-L. et Zwebner, Y. (2017). We Look Like Our Names: The Manifestation of Name Stereotypes in Facial Appearance. Journal of Personality and Social Psychology, 112(4), 527–554. https://doi.org/10.1037/pspa0000076 

Hassebrauck, M. (1988), Beauty Is More than “Name” Deep: The Effect of Women’s First Names on Ratings of Physical Attractiveness and Personality Attributes. Journal of Applied Social Psychology, 18: 721-726. https://doi.org/10.1111/j.1559-1816.1988.tb02350.x

Jarrett, C. (2021, 25 mai). How your name affects your personality. BBC. https://www.bbc.com/future/article/20210525-how-your-name-affects-your-personality 

Konnikova, M. (2013, 19 décembre). Why your name matters. The New Yorker. https://www.newyorker.com/tech/annals-of-technology/why-your-name-matters 

Leirer, V. O., Hamilton, D. L. et Carpenter, S. (1982). Common First Names as Cues for Inferences about Personality. Personality and Social Psychology Bulletin, 8(4), 712–718. https://doi.org/10.1177/0146167282084018

Livni, E. et Werber, C. (2017, 10 août). The name you’re given as a child might affect the shape of your face. Quartz. https://qz.com/1050340/the-name-youre-given-as-a-child-can-shape-your-face-as-an-adult/

Przecha, D. (2022). The Importance of Names and Naming Patterns. Genealogy.com. https://www.genealogy.com/articles/research/35_donna.html 

Wokandapix. (2018). Blocs des lettres alphabet  [image en ligne]. Pixabay. https://pixabay.com/fr/photos/blocs-des-lettres-alphabet-3629359/ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s