Série d’entrevues avec des femmes impliquées : Lisane Moses – Par l’AGÉÉPUM

Voici l’entrevue avec Lisane Moses, déléguée de l’orientation neuropsychologie dans le comité neuroscience cognitive de l’AGÉÉPUM.

Pourquoi as-tu décidé de t’impliquer?

Parce que je veux améliorer le programme le plus possible pour les prochaines cohortes et parce que je me suis fait des ami.e.s dans l’association étudiante qui m’ont encouragé à m’impliquer.

As-tu fait face à des défis durant ton implication parce que tu es une femme?

Heureusement non, l’AGÉÉPUM est tellement inclusive. Jamais je n’ai senti qu’être une femme était un obstacle.

De quoi es-tu la plus fière en rapport avec ton implication?

Que, justement, notre comité soit composé exclusivement de femmes.

Que représente pour toi le regroupement dans lequel tu t’impliques?

Une manière pour les élèves de communiquer indirectement (à travers nous, les délégué.e.s) avec les dirigeant.e.s de notre programme et d’avoir des réponses plus rapides que de passer par tous les protocoles et procédures. De plus, je trouve que ça permet d’apporter des améliorations au programme qui sont vraiment propre aux recommandations et commentaires des étudiant.e.s.

Que dirais-tu à une femme qui hésite à s’impliquer?

On est en 2020, prends ta place et assume-la. Il n’y a personne pour t’arrêter ici. Surtout en psycho/neuro, une des gangs les plus accueillantes que j’ai rencontrée.

Qu’est-ce que l’implication t’a apporté personnellement?

Plein de nouveaux et nouvelles ami.e.s 😊

Quels sont tes plans pour l’an prochain?

Puisque je suis dans le cheminement Honor, je n’aurai pas le temps de m’impliquer. Mais si je ne l’avais pas fait, je crois que j’aurais essayé d’être dans l’association étudiante et d’occuper le poste de délégué.e du comité neuroscience cognitive. Delphine Beauchamp l’occupe cette année et elle fait un travail extraordinaire. C’est elle qui m’aurait inspirée à me présenter.

Commentaire pour tous et toutes 

Si tu hésites à t’impliquer parce que tu as peur que ça interfère avec tes notes, je veux te rassurer en te disant qu’il y a vraiment des postes pour tous les niveaux d’implication. Il y a moyen de participer à la vie étudiante en même temps que de performer académiquement, j’en suis la preuve. 

Révisé par Rémy El-Nemr et Alexandrine Nadeau


À lire

Série d’entrevues avec des femmes impliquées : Maëliss Darcey Scarone – Par l’AGÉÉPUM

Série d’entrevues avec des femmes impliquées : Delphine Beauchamp – Par l’AGÉÉPUM

2 réponses sur « Série d’entrevues avec des femmes impliquées : Lisane Moses – Par l’AGÉÉPUM »

  1. Ping: Série d’entrevues avec des femmes impliquées : Béatrice Normandin – Par l’AGÉÉPUM – L'AMNÉSIQUE

  2. Ping: Série d’entrevues avec des femmes impliquées : Jeanne Benoit – Par l’AGÉÉPUM – L'AMNÉSIQUE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s