L’absurdité de la virginité – Par Charlène Morier

En 2020, la sexualité des femmes dérange encore, bien qu’elle soit également fascinante. Comme l’explique Stéphanie Nakhle (2017), de nombreuses recherches ont dépeint la sexualité féminine sous diverses perspectives : sociales, psychologiques, statistiques, anthropologiques, médicales ou encore juridiques. On la désapprouve bien souvent et on la trouve choquante (Nakhle, 2017). Les femmes sont souvent celles qui voient leur sexualité comme objet à jugement dans la société, c’est pourquoi ce texte couvre principalement le concept de la virginité chez la femme. La sexualité féminine est jugée plus négativement que la sexualité masculine : un homme dit puceau ne subira pas l’équivalent de la pression qu’une femme vierge vivra. Toutefois, c’est sans nier le fait qu’être puceau peut être utilisé et vécu comme une insulte (Mazaurette, 2018). La femme ne doit pas perdre sa virginité trop tard, mais pas non plus trop tôt et ne doit surtout pas avoir plusieurs partenaires sexuel.le.s, sinon on lui collera une étiquette peu flatteuse. « Faudrait surtout pas être vierge. Faudrait surtout pas être sexuellement actif.ve » (emmmiiizzz, 2020, image 4).

Question d’entrer dans le vif du sujet : perdre sa virginité, c’est quoi exactement ? D’emblée, la virginité « est un état pour l’être humain : l’individu mâle est un puceau, la femme est vierge » (Sebbag, 2009, p. 162). Déflorer le sexe féminin fait référence à percer davantage l’hymen qui est une fine membrane fermant partiellement l’entrée du vagin de l’appareil génital féminin (Nicard, 2016). Certains sports, comme la gymnastique ou l’équitation, peuvent causer la déchirure de l’hymen tout comme la pénétration vaginale. Donc dans les faits, perdre sa virginité ne concerne pas la perte de quelque chose en tant que tel, mais plutôt le gain d’une expérience supplémentaire (QueenCamille, 2018). Voilà une raison pour laquelle on ne devrait plus associer l’hymen à la perte de la virginité, puisqu’en plus d’être erroné, cela laisse croire qu’il n’y a qu’une seule façon d’avoir une relation sexuelle : la pénétration pénis-vagin. Ceci démontre à quel point la virginité est un concept très hétéronormatif. En outre, il faudrait moderniser la perception de la virginité dans la société, car actuellement elle nie le statut de relation sexuelle qu’ont aussi les préliminaires. En effet, le sexe oral, les jouets sexuels ou encore la masturbation mutuelle ne suffisent-ils pas pour être considérés comme des rapports sexuels au même titre que la pénétration vaginale (QueenCamille, 2018) ?

Es-tu ENCORE vierge ? À ces mots, je dis : « Complètement absurde ». D’où la sexualité d’autrui nous regarde-t-elle ? Assumons-le, c’est de la curiosité mal placée et ce n’est pas de nos affaires ! D’autant plus qu’insister sur l’adverbe signifiant que ça devrait être chose faite (voyons donc !) met de la pression sur la personne à qui la question est posée. Pourquoi un hymen toujours intact serait-il une chose abominable et anormale ? On crée une atmosphère anxiogène autour du dépucelage en critiquant les femmes qui se trouvent dans les extrémités de la courbe normale de l’âge pour perdre sa virginité. Décider de ne pas avoir de rapports sexuels est une décision personnelle et individuelle. Chez les garçons, l’angoisse de performance est une explication récurrente au choix de ne pas avoir de relations sexuelles (Maillard, 2019), donc la pression sociale n’est pas vraiment nécessaire ! Chez les filles, c’est plutôt l’appréhension de la douleur qui peut survenir lors des premières pénétrations vaginales ainsi que l’attente du ou de la partenaire idéal.e qui expliquent leur choix de patienter (Maillard, 2019). Soit dit en passant, la quête de la bonne personne est cultivée par les histoires romantiques qui représentent l’acte de la première fois de manière illusoire (Maillard, 2019). L’accent est mis sur la passion, l’orgasme et la performance parfaite, créant alors une représentation grandiose qui suscite une pression angoissante chez les jeunes (Maillard, 2019). Tant mieux pour vous si les circonstances sont en votre faveur et que vous rencontrez votre partenaire de rêve. Il ne faut cependant pas dramatiser si votre première expérience n’est pas aussi parfaite que celle que vous aviez en tête ! Après tout, l’important dans tous rapports sexuels, c’est que tou.te.s les participant.e.s soient consentant.e.s du début à la fin. Se dévoiler à l’autre et s’exposer au regard de notre partenaire c’est se mettre en position vulnérable. Comprenons donc ceux et celles qui préfèrent attendre d’avoir un.e partenaire respectueux.se, avec qui iels partagent une relation de confiance et une certaine alchimie pour vivre des moments intimes.

Le constat est évident, la virginité n’est pas prise à la légère à notre époque hypersexuée. Dans notre société actuelle, plus on avance en âge, plus la virginité devient une fatalité (Maillard, 2019). Le terme de virginité tardive apparaît, sonnant problématique, et l’inactivité sexuelle de certain.e.s devient un lourd tabou à garder secret (Maillard, 2019). La virginité demeure une réelle préoccupation pour les adolescent.e.s et les jeunes adultes. Puisque la sexualité ne s’aborde pas toujours aisément, divers forums anonymes répondent à des questions comme « à quel âge peut-on perdre sa virginité ? ». Ce constat est sans surprise, car l’adolescence se caractérise par des changements, des questionnements et des premières expériences où l’on se compare à nos pair.e.s afin d’obtenir une certaine validation pour s’assurer que l’on est « normal.e ».

Finalement, la virginité n’est rien de plus que le fruit d’une construction sociale datant de l’époque où la présence d’un chaperon (une personne qui accompagne des jeunes afin de les surveiller et d’assurer la convenance de leurs interactions) était requise pour décourager toutes tentatives de rapprochements. C’est un concept pouvant prendre la forme que l’on souhaite lui donner selon notre perspective et face auquel on n’est pas non plus contraint.e d’adhérer (QueenCamille, 2018). Je rêve du jour où être vierge d’expériences sexuelles ne sera plus vécu comme une honte. La virginité est un concept auquel on devrait arrêter d’accorder autant d’importance (emmmiiizzz, 2020). Vivre et laisser vivre s’applique à la vie sexuelle d’autrui aussi !

Révisé par Anne Goulet


Références

EMZ🦕. [@emmmiiizzz]. (2020, 17 septembre). VIRGINSHAMING & SLUTSHAMING, ÇA SUFFIT 🤯❗❗❗  [images]. Instagram.  https://www.instagram.com/p/CFP7B7Mn2b1/

Maillard, C. (2019, 7 mai). 30 ans et toujours vierge… zoom sur la virginité tardive. Doctissimo. https://www.doctissimo.fr/sexualite/premiere-fois/vierge

Mazaurette, M. (2018, 26 novembre). La virginité des hommes est-elle plus compliquée à gérer que celle des femmes ? GQ Magazine. https://www.gqmagazine.fr/sexe/article/la-virginite-des-hommes-est-elle-plus-compliquee-a-gerer-que-celle-des-femmes

Nakhle, S. (2017). Tabou de la virginité et Surmoi culturel au Liban : la construction identificatoire féminine à l’épreuve de la honte et de la culpabilité. Perspectives Psy, 56(1), 45-53. https://doi.org/10.1051/ppsy/2017561045

Nicard, Q. (2016, juillet). Hymen. Passeport Santé. https://www.passeportsante.net/fr/parties-corps/Fiche.aspx?doc=hymen

QueenCamille. (2018, 11 octobre). Pourquoi la virginité est un concept idiot et dangereux. madmoiZelle. https://www.madmoizelle.com/perdre-virginite-concept-957952

Sebbag, T. (2009). Virginité, virginité : de Gaia à Marie…. Figures de la psychanalyse, 17(1), 161-178. https://doi-org.res.banq.qc.ca/10.3917/fp.017.0161

@abbagramm. (2015). Teddy [image en ligne]. We heart it. https://weheartit.com/entry/200023935?context_page=2&context_set=105670406-art&context_type=collection


À lire

L’orgasme féminin : victime des inégalités sexuelles – Par Alexane Dussault et Cléo St-Martin

L’ère de la crainte de l’inexistant – par Marie Tougne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s