Histoire d’une relation indélébile – Par Arianne Groleau

Ton histoire me fascine. Né d’une maman polytoxicomane et complètement détachée de la réalité, tu as réussi à survivre avec l’aide de tes merveilleux parents qui t’ont adopté à ta naissance, qui ressentent un amour inconditionnel pour toi et qui t’accompagnent chaque jour à travers tes grandes réussites et tes vastes défis quotidiens. Tu as tellement de chance d’être tombé sur des gens comme elleux, qui ont un si grand cœur, le plus grand que je connaisse en fait. Malgré tes lourds et nombreux diagnostics qui pèsent fort sur toi, sans compter le fait que tu ne puisses pas me voir avec tes petits yeux de jeune enfant brillants d’espoir, tu réussis continuellement à sourire. Tu ne peux malheureusement pas non plus utiliser de mots pour communiquer avec moi ou avec quiconque, ni marcher avec tes jambes toutes fragiles pour pouvoir jouer ou te déplacer comme bon te semble, comme les enfants de ton âge, mais tu réussis à accomplir de magnifiques choses. Tu me fascines.

Je pense à toi quand je vis des moments épineux, quand je reçois de mauvaises nouvelles ou même quand je suis d’une humeur plutôt maussade. Durant ces instants, je me répète constamment que si toi, tu es capable d’être parfaitement heureux avec toutes tes conditions hasardeuses, mes petits obstacles ne sont rien à côté des tiens. Nous travaillons fort chaque semaine pour que tu réussisses à garder la meilleure qualité de vie possible, même si je sais que demain sera peut-être ton dernier jour parmi nous. Je suis extrêmement fière de toi et des obstacles que tu arrives à surmonter avec tellement d’efforts qui peuvent sembler anodins pour d’autres, mais qui sont immenses pour toi et qui représentent de grandes réussites pour nous deux. Tu n’es pas conscient qu’il y a des chances que tu ne voies pas le prochain jour, mais tu vis comme si tu le savais, avec ta joie de vivre qui impressionne toutes les personnes qui ont la chance de croiser ton chemin. Tu me fascines et je ne le répèterai jamais assez.

Chaque éclat de rire de ta part est un énorme cadeau pour moi. Cela signifie que je fais bien mon travail et que, d’une manière ou d’une autre, j’ai un impact réel et concret sur ta petite personne, qui peut-être un jour deviendra grande. Je l’espère. Nous l’espérons toustes. Je ne pense pas, par contre, que de ton côté, tu connaisses tous les impacts que tu as sur moi ni sur ma manière de penser et de voir les choses. Tu es entré dans ma vie de jeune intervenante sans que je m’y attende et tu es probablement ma plus belle rencontre. Tu me fascines et me fascineras toujours.


Référence

Fielding, S. (2017, 12 mars). Hand in hand [image en ligne]. Flickr. https://www.flickr.com/     photos/148634699@N02/33489305773/


À lire

Le temps des bulles – Par anonyme

Amour perverti – Par Sabrina Longato

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s