Qu’attendez-vous ? – Par Abigaelle Lavoie

Chers êtres humains,

Je souffre. Je n’en peux plus de souffrir. Il faut que ça cesse. J’encaisse les coups en serrant les dents depuis bien trop longtemps. C’est assez. Je vous ai vu.e.s naître, mais vous devrez me voir mourir si vous continuez de descendre cette pente abrupte.

Sachez que je vous ai longtemps admiré.e.s. J’étais fière de vous voir grandir, de vous adapter et évoluer. Puis est arrivée la Révolution industrielle au 19e siècle, avec toutes ses avancées technologiques, tous ses changements économiques et sociaux (Anastakis, 2006). À ce moment, j’étais émerveillée par tous vos progrès. Un véritable point tournant pour l’humanité. Cependant, des sacrifices ont dû être faits. Lorsque votre monde a commencé à s’industrialiser, c’est moi que vous avez sacrifiée, mais je ne vous blâme pas, car, à l’époque, vous n’en aviez pas conscience, et moi non plus. Ni vous ni moi ne savions que cela aurait des conséquences à long terme et d’une telle gravité.

Je ne ressentais pas les répercussions au début. Je vous regardais vous épanouir, comme je l’ai toujours fait, sans savoir que je mourrais à petit feu.Avec vos nouvelles technologies, la concentration de gaz à effet de serre a augmenté à une vitesse exponentielle (Brooke et al., 2019). De plus, le capitalisme et l’exploitation des ressources ont rapidement pris le dessus (Deneault, 2020). Lorsque le paradigme de la plupart de vos sociétés a changé, j’ai commencé à ressentir un pincement, qui s’est graduellement transformé en torture.

Puis, j’ai réalisé que vous étiez à l’origine de ma souffrance. Votre combustion fossile, votre déforestation, votre production industrielle, votre surconsommation – et j’en passe – sont les causes des phénomènes que l’on peut observer depuis bien des années (Jackson, 2021; Jacobs, 2016). Au départ, je n’osais pas admettre que c’était de votre faute. Vous, êtres humains, que j’admire depuis si longtemps, me blesser d’une telle manière ? Impossible, je me disais. Pourtant, c’est la dure réalité.

Malgré moi, j’ai observé, et j’observe encore aujourd’hui, le triste effondrement de sociétés, des interminables sécheresses et vagues de chaleur, des inondations ravageuses, des ouragans et des cyclones dévastateurs, des feux de forêt tragiques et la déplorable extinction de la biodiversité (Clayton, 2020; Jackson, 2021). En parallèle à cela, la température continue de monter, l’élévation du niveau de la mer se poursuit et le réchauffement des océans et la fonte des glaces empirent (Davidson, 2011). Tous ces phénomènes sont accélérés et amplifiés par votre mode de vie (Vaglanos, 2019).

Je ne peux désormais plus rester silencieuse. Je ne peux plus tolérer ce supplice. Les catastrophes ne feront que s’aggraver dans les prochaines années et nous finirons par atteindre un point où les conséquences seront irréversibles. Vous devez faire quelque chose. Vous devez réparer les dégâts que vous avez causés. Mon bien-être et le vôtre dépendent de vous. Comme l’a déjà dit la jeune Greta Thunberg, « I want you to act as if our house is on fire. Because it is. » (Thunberg, 2019, paragr. 21).

Pourtant, je crois encore en votre capacité d’améliorer les choses, et ce, grâce à une minorité d’entre vous. Même si je suis en train de brûler, j’espère que vous saurez éteindre le feu avant d’atteindre le point de non-retour. Je vois déjà certain.e.s d’entre vous vous manifester afin que je me sente mieux. La douleur est encore intense, mais, avec votre aide, il me sera possible de guérir.

Je n’ai qu’un conseil à vous donner : renseignez-vous, sensibilisez-vous, mais, surtout, mobilisez-vous. Ne restez pas les bras croisés, car il ne suffit pas d’être passif.ve. Il vous faut agir désormais. Il existe déjà des solutions, alors appliquez-les. Ne laissez pas votre individualisme croissant vous empêcher d’agir. Pensez à votre avenir et à celui des prochaines générations. Voulez-vous que vos enfants et vos petits-enfants grandissent dans un monde en pleine dégénérescence ?

La journée internationale de la Terre est célébrée le 22 avril chaque année depuis 1970 (Jour de la Terre, s. d.). Cependant, je vous en supplie, célébrez-moi chaque jour de l’année. Cela peut paraitre égoïste comme demande, mais c’est ce qui doit être fait afin d’arranger les choses. Aidez-moi à m’en sortir. Sinon, ce sera vous, et seulement vous, qui paierez les conséquences. On récolte ce que l’on sème, n’est-ce pas ? 

Chers êtres humains, je souffre. Je n’en peux plus de souffrir. Il faut que ça cesse. Mais vous savez que tout est entre vos mains, alors qu’est-ce que vous attendez ? Qu’allez-vous faire maintenant ? Pendant combien de temps allez-vous me laisser brûler ?

Révisé par Charles Lepage



Références

Anastakis, D. (2006). Industrialisation au Canada. Dans L’Encyclopédie Canadienne. https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/industrialisation

Brooke, J., Bevis, M. et Rissing, S. (2019, 20 septembre). How understanding the history of the earth’s climate can offer hope amid crisis. Time. https://time.com/5680432/climate-change-history-carbon/

Clayton, S. (2020). Climate anxiety: Psychological responses to climate change. Journal of Anxiety Disorders, 74, article 102263. https://doi.org/10.1016/j.janxdis.2020.102263

Davidson, D. (2011). Changement climatique. Dans L’Encyclopédie Canadienne. https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/changement-climatique

Deneault, A.(2020, 5 avril). L’avenir de notre modèle économique après la crise : entrevue avec Alain Deneault [entrevue radiophonique]. Dans Déseautels le dimanche. Radio-Canada. http://ici.radiocanada.ca/premiere/emissions/desautels-le-dimanche/segments/entrevue/164081/crise-capitalisme-alain-deneault-societe

Ibarra, C. (2020, 19 janvier). [Mains tenant la planète Terre en feu] [image en ligne]. Pixabay. https://pixabay.com/illustrations/earth-hour-climate-change-globe-4776711/

Jackson, S. T. (2021). Climate change. Dans Encyclopedia Britannica. https://www.britannica.com/science/climate-change

Jacobs, S. (2016, 24 février). Consumerism plays a huge role in climate change. Grist. https://grist.org/living/consumerism-plays-a-huge-role-in-climate-change/

Jour de la Terre(s. d.). https://jourdelaterre.org/

Thunberg, G. (2019, 25 janvier). ‘Our house is on fire’: Greta Thunberg, 16, urges leaders to act on climate. The Guardian. http://www.theguardian.com/environment/2019/jan/25/our-house-is-on-fire-greta-thunberg16-urges-leaders-to-act-on-climate

Vaglanos, A. (2019, 17 avril). Teen climate activist Greta Thunberg to EU lawmakers: ‘I want you to panic’. Huffpost. https://www.huffingtonpost.ca/entry/teen-climate-activist-greta-thunberg-to-eu-lawmakers-i-want-you-to-panic_n_5cb7344ce4b0ffefe3ba6287?ri18n=true


À lire

Entrelacé.e.s – Par Jessica Herrera-Roberge

Pensées partagées – Par Marie Tougne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s