Briser l’isolement chez les aînés : l’importance de promouvoir l’écoute active – par Charles Lepage

L’avancée en âge est synonyme de plusieurs gains, mais également de plusieurs pertes. En effet, en plus du ralentissement psychomoteur normal lié au vieillissement biologique, le réseau social et affectif des personnes âgées tend à s’effriter. Cette diminution de la fréquence des activités est plus ou moins bien vécue par chacun d’entre eux et elle est modulée par un ensemble de facteurs physiques et psychosociaux.

Plusieurs événements de vie liés au vieillissement peuvent accentuer la solitude que peuvent ressentir les personnes âgées : le décès d’un conjoint, l’apparition d’une maladie physique et/ou d’une démence, la perte de certaines capacités communicationnelles (diminution de l’ouïe, de la vision, etc.) ou de certains amis proches, etc. (Vézina, Cappeliez et Landreville, 2013; Rowe et Khan, 1997). De plus, le mode de vie effréné que nous avons de nos jours élargit le fossé qui sépare la vie active d’un adulte de celle d’une personne âgée retraitée. On rapporte d’ailleurs que plus d’une personne âgée sur trois ne sort pas de chez elle au moins une fois par jour et que 32 % des aîné(e)s n’ont personne avec qui parler de sujets personnels (santé physique et/ou mentale, problèmes familiaux, etc.) (Petits frères des pauvres, 2017). Plusieurs rapportent également avoir le sentiment d’être un fardeau pour leurs proches.

Lorsqu’un(e) aîné(e) semble souffrir d’isolement et/ou de solitude, il est recommandé de lui rendre visite autant que possible et d’entretenir des conversations, en personne ou au téléphone, par rapport aux difficultés du quotidien, à ses intérêts, à sa santé, etc. La fréquence des contacts sociaux est importante, mais c’est surtout la qualité des liens entretenus qui fait une différence (Pluriâges, p. 4-5). Les personnes âgées victimes de solitude n’ont souvent personne à qui se confier ou avec qui parler de leurs inquiétudes. Bien souvent, ils ne veulent pas déranger les membres de leur famille ou ils préfèrent ne pas leur parler de leurs difficultés.

En lien avec cette problématique, de plus en plus de lignes d’écoute téléphonique pour aîné(e)s voient le jour. Ces organismes à but non lucratif offrent la possibilité aux aîné(e)s qui vivent de l’isolement ou d’autres difficultés de parler honnêtement et ouvertement, sans jugement et sans contrainte, à quelqu’un qui leur est inconnu. Les conversations peuvent être sporadiques ou bien avoir lieu sur une base régulière. L’anonymat étant toujours préservé, cela offre aux personnes âgées souffrant de solitude un contact avec lequel il n’y a pas de tabous et sur lequel ils peuvent compter. C’est d’ailleurs la mission que s’est donnée le Centre d’écoute Montérégie à Chambly. L’organisme œuvre depuis plusieurs années afin de briser la solitude des aîné(e)s en travaillant étroitement avec des travailleurs sociaux, des infirmières et d’autres organismes qui le réfèrent à des personnes âgées pouvant bénéficier de ce service. L’organisme prône l’écoute active, une technique qui met de l’avant la force et les capacités de l’appelant dans l’exécution d’un changement qui pourrait améliorer sa situation. L’écoutant adopte une approche très humaniste en amenant l’appelant à trouver ses propres solutions, et ce, sans jugement et sans pression. C’est une technique qui a fait ses preuves et dont plusieurs personnes bénéficient au quotidien au centre. J’ai d’ailleurs la chance de participer à l’accomplissement de la mission du centre en y faisant moi-même du bénévolat.

Le 24 octobre prochain aura lieu la journée provinciale de l’écoute. Cet événement vise à sensibiliser les gens aux différentes techniques d’écoute active ainsi qu’à leurs bienfaits. N’importe qui, à un moment de sa vie, peut vivre un moment de détresse ou de confusion, ou bien se sentir inadéquat, incompris, etc., tout particulièrement les personnes âgées. Ce sont dans ces moments-là que l’on bénéficie de l’écoute active et sans jugement. Lors de la journée de l’écoute, deux conférences seront proposées au grand public (voir plus bas). Je vous invite chaleureusement à consulter le site web ou la page Facebook du Centre d’écoute Montérégie ainsi que les informations par rapport à l’événement du 24 octobre. Il est important de promouvoir les bienfaits de l’écoute et, surtout, de l’offrir à ceux qui en ont besoin. Qui sait, peut-être qu’un jour ce sera vous ?

Conférences offertes le 24 octobre prochain.

Inscrivez-vous sans tarder !

Les coordonnées du Centre d’écoute Montérégie sont disponibles sur le site web du journal L’Amnésique. Le Centre recrute toujours de nouveaux bénévoles !

Page Facebook : https://www.facebook.com/Centre-dÉcoute-Montérégie-1513313262013856/

Site web : http://www.ecoutemonteregie.org

Adresse : 1702 av. Bourgogne, Chambly, Québec

Contact : Nathalie Barrette 450-658-8509/info@ecoutemonteregie.org

Révisé par Maëliss Darcey Scarone


Références

Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale. (2019). Pluriâges : vieillissement et milieux de vie, 9(1), 56 p.

Petits Frères des Pauvres. (2017). Solitude et isolement quand on a plus de 60 ans en France en 2017. Repéré à https://www.petitsfreresdespauvres.fr/informer/nos-actualites/solitude-et-isolement-quand-on-a-plus-de-60-ans-en-france-en-2017

Rowe, J.W. et Khan, R. L. (1997). Successful aging. Gerontologist, 37(4), 433-440. https://doi.org/10.1093/geront/37.4.433

Vézina, J., Cappeliez, P. et Landreville, P. (2013). Psychologie gérontologique (3e édition). Montréal, Éditions Chronique sociale.


À lire

Ce que l’âgisme nous réserve – par Marina Moenner

L’hyperbole du sablier – par Marie Tougne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s